Menu
AnalysePropriété intellectuelle

L’exercice de l’exception de parodie en droit d’auteur

11 mai 2021

La société belge Moulinsart est titulaire des droits d’exploitation de l’œuvre d’Hergé, auteur des aventures de Tintin. Un artiste-peintre a divulgué des œuvres dans lesquelles il met en scène Tintin dans des situations inspirées des toiles d’Edward Hopper. La société belge a assigné en contrefaçon, ainsi qu’en concurrence déloyale et parasitaire l’artiste-peintre après que ce dernier ait refusé de retirer de la vente les œuvres concernées.

Les juges ont rappelé que plusieurs critères devaient être remplis pour que l’atteinte aux droits d’auteur soit écartée et que l’exception de parodie trouve à s’appliquer.

D’abord, la parodie doit permettre l’identification immédiate de l’œuvre parodiée. En l’espèce, c’était le cas puisque les personnages de Hergé pouvaient être facilement identifiés dans les œuvres de l’artiste-peintre.

De plus, l’œuvre parodique doit se distinguer de l’œuvre originale. En l’espèce, ce critère était également rempli dès lors que les œuvres parodiques étaient des peintures sur acrylique, contrairement à l’œuvre d’Hergé qui était une bande dessinée. De même, l’artiste-peintre avait inséré les personnages de Hergé dans des situations qui leurs étaient habituellement inconnues.

Par ailleurs, le recours à l’exception de parodie nécessite la preuve d’une intention humoristique. En l’espèce, cet élément se reflétait notamment par le mélange des univers d’Hergé et d’Hopper. En outre, l’œuvre parodique doit avoir un but critique. En l’espèce, selon les juges, les travaux de l’artiste-peintre exprimaient les interrogations que pouvaient susciter la vie de Tintin. Enfin, aucun risque de confusion entre les œuvres ne doit être relevé.  Pour le Tribunal, il n’existait aucun risque de confusion.

Ainsi, les juges ont débouté les demandeurs et l’exception de parodie a été accueillie.

Tribunal judiciaire de Rennes, 2ème Chambre civile, 10 mai 2021, n° 17/04478

Newsroom
Droit Public

Les conditions d’exclusion d’un candidat à un procédure de passation

Analyse
29 mai 2024
Droit Public

Le Conseil d’État annule la tarification des TER pour 2024 en raison d’irrégularités dans la procédure de fixation des redevances.

Analyse
29 mai 2024
Droit Public

La signature d’un acte administratif via un système de téléservice ne dispense pas d’une mention permettant d’identifier l’auteur

Analyse
29 mai 2024
Droit Public

La jurisprudence Czabaj n’est pas applicable aux recours qui ont été formé avant son intervention

Analyse
29 mai 2024

Congés payés & maladie – Décryptage de la loi n°2024-364 dite DDADUE

Analyse
23 mai 2024
L'Argus de L'enseigne

La requalification d’un congé avec offre de renouvellement en congé-refus

Revue de presse
7 mai 2024
Chambers 2024Litigation

L’équipe Contentieux classé dans Chambers & Partners

Distinction
24 mars 2024
Droit Public

Les candidats ne sont pas tenus de connaître la pondération ou la hiérarchisation des critères de sélection pour la procédure de sélection préalable à la délivrance de l’autorisation d’occupation du domaine public.

Analyse
8 mars 2024
Droit Public

Le juge peut réduire le nombre de titulaires d’un accord-cadre multi attributaires à un nombre inférieur à celui envisagé par le règlement de consultation.

Analyse
8 mars 2024
Rejoignez-nous !
Rejoignez un cabinet à taille humaine, dynamique et ambitieux, et renforcez votre savoir-faire au profit d’une clientèle d’entreprises diversifiée, de dossiers variés et techniques, et de projets novateurs !