Menu
AnalyseContrats commerciaux

France télévisions condamnée à 200 000 euros de dommages et intérêts

10 juin 2021

En février 2010, deux émissions, diffusées sur France 2, présentaient un site internet de vente de parfums en ligne et ces reportages ont par la suite été disponibles sur le site de la chaîne. La société Coty France, spécialisée dans la production de parfums, a constaté que le site internet en question commercialisait certains de ses produits alors même qu’il ne faisait pas partie de son réseau de distribution sélective. La société Coty a assigné en justice la société éditrice du site internet litigieux mais également la société France Télévisions. Elle reprochait à cette dernière d’avoir diffusé deux reportages relatifs au site internet litigieux.

Après avoir retenu que le réseau de distribution sélective mis en place par la société Coty était licite, la cour d’appel de renvoi a considéré que France Télévisions avait commis une faute de négligence en faisant la promotion d’un site internet vendant des parfums à des prix cassés, et ce sans avoir recherché s’il y avait eu une violation d’un réseau de distribution sélective. En outre, la cour a retenu que France Télévisions avait indirectement porté atteinte au réseau de distribution sélective de la société Coty en assurant la promotion d’un distributeur illicite et en favorisant ainsi une commercialisation à très grande échelle des produits par le biais du site internet litigieux. Enfin, elle a estimé que la promotion du site internet litigieux effectuée par France Télévisions était constitutive de faits de publicité trompeuse puisqu’elle concernait une activité illicite.

La cour d’appel de renvoi a condamné la société France Télévisions in solidum avec la société éditrice du site internet litigieux au paiement de 60% des dommages et intérêts versés à la société Coty, soit 150 000 euros. En complément, elle a été condamnée, seule, au paiement de 50 000 euros pour publicité trompeuse.

Cour d’appel de Paris, Pôle 5 – chambre 4, 9 juin 2021, n° 18/17379

Newsroom
Nomination

Julie Molinié rejoint l’équipe Entreprises en difficulté et Restructuration du Cabinet BERSAY en qualité d’associée

Actualité du cabinet
8 juillet 2024
Droit Public

Les conditions d’exclusion d’un candidat à un procédure de passation

Analyse
29 mai 2024
Droit Public

Le Conseil d’État annule la tarification des TER pour 2024 en raison d’irrégularités dans la procédure de fixation des redevances.

Analyse
29 mai 2024
Droit Public

La signature d’un acte administratif via un système de téléservice ne dispense pas d’une mention permettant d’identifier l’auteur

Analyse
29 mai 2024
Droit Public

La jurisprudence Czabaj n’est pas applicable aux recours qui ont été formé avant son intervention

Analyse
29 mai 2024

Congés payés & maladie – Décryptage de la loi n°2024-364 dite DDADUE

Analyse
23 mai 2024
L'Argus de L'enseigne

La requalification d’un congé avec offre de renouvellement en congé-refus

Revue de presse
7 mai 2024
Chambers 2024Litigation

L’équipe Contentieux classé dans Chambers & Partners

Distinction
24 mars 2024
Droit Public

Les candidats ne sont pas tenus de connaître la pondération ou la hiérarchisation des critères de sélection pour la procédure de sélection préalable à la délivrance de l’autorisation d’occupation du domaine public.

Analyse
8 mars 2024
Rejoignez-nous !
Rejoignez un cabinet à taille humaine, dynamique et ambitieux, et renforcez votre savoir-faire au profit d’une clientèle d’entreprises diversifiée, de dossiers variés et techniques, et de projets novateurs !