Menu
Revue de presseLe Point

Claire Poirson : « Le métavers présente des risques de traçage permanent »

9 mai 2022
Claire Poirson
IP-IT-Data Protection

L’immersion totale promise par ce monde virtuel va démultiplier la quantité de données collectées. Que signifie être « propriétaire » dans le métavers ? Les règles de protection des consommateurs s’y appliqueront-elles comme dans le monde physique ? Pourra-t-on y revendiquer une « vie privée » ? Ce monde virtuel bouleverse déjà les repères juridiques. Les avocats sont sur le pied de guerre pour en limiter les risques, en attendant que la loi vienne l’encadrer. Claire Poirson, avocate spécialisée dans le domaine des nouvelles technologies, responsable du pôle NFT, blockchain, métavers au sein du cabinet Bersay, en explique les enjeux. Interview de Claire Poirson dans Le Point.

De quoi parle-t-on quand on évoque le métavers ? En quoi ce nouvel environnement virtuel promet-il de révolutionner le droit ?

Contraction de « méta » et d’« univers » (comprendre « au-delà de l’univers »), le métavers est un ensemble d’espaces virtuels où chacun d’entre nous pourra échanger avec d’autres personnes qui ne se trouvent pas dans le même espace physique. On pourra y faire tout ce qu’il est possible de faire dans le monde réel en se servant d’avatars : commercer, se réunir, voyager, assister à un concert, faire du shopping, se retrouver entre amis, jouer, etc. Le premier métavers remonte à 2003, avec le jeu vidéo Second Life, qui est d’ailleurs toujours disponible et actif. Le métavers marque le passage au Web 3.0, où de nouveaux types d’interactions et de commerce B2C et B2B vont émerger. Les technologies du métavers créent des situations juridiques inédites, et tous les pans du droit seront touchés.

Par exemple ?

Certains métavers permettent à leurs utilisateurs de réaliser des achats en cryptomonnaie pour devenir « propriétaires » de parcelles de terrains virtuels, de vêtements, d’œuvres d’art ou de tout autre objet numérique, au travers de NFT ou de jetons non fongibles. Il s’agit de certificats numériques uniques et inviolables, assimilables à des titres de propriété. Ils authentifient des fichiers numériques correspondant à des photos, des vidéos, etc. grâce à leur ancrage sur la blockchain, ce registre chiffré et sécurisé qui contient tous les échanges entre les utilisateurs.

L’expérience de métavers présentera surtout, à terme, deux caractéristiques essentielles : une identité numérique aussi unique qu’une identité physique pour chaque utilisateur et entreprise ; des environnements immersifs et interactifs utilisant des technologies telles que la réalité virtuelle et la réalité augmentée pour donner un sentiment de présence et imiter au plus près le monde réel.

“ L’immersion totale promise par le métavers va bien sûr démultiplier la quantité de données collectées. (…) On présume déjà des risques de traçage permanent et d’atteinte à la vie privée.”

Claire Poirson
Newsroom
01 Net

Le partage d’abonnements pourrait être remis en cause

Revue de presse
18 janvier 2023
Option Droit & Affaires 2023Classements Private Equity

L’équipe Private Equity intègre les Classements ODA !

Distinction
16 janvier 2023

Bersay conseille Tholitek dans le cadre de la cession de Corelia à Ricoh France

Accompagnement significatif
Deals
Décideurs 2022Guide Fusions & Acquisitions

L’équipe M&A est « Excellente » sur les opérations jusqu’à 75 M€

Distinction
21 décembre 2022
Décideurs 2022Guide Energie, Environnement, Acteurs Publics & Entreprises

L’équipe Droit public est « Excellente » en Régulation des Marchés !

Distinction
20 décembre 2022

Bersay conseille Chemical Computing Group dans le cadre de l’acquisition de Discngine

Accompagnement significatif
Deals
Le Parisien

Froid au bureau : 5 questions sur le chauffage à 19 degrés

Revue de presse
15 décembre 2022
Le Magazine de l'ANDRH

Défaillances d’entreprises : focus sur les procédures collectives

Revue de presse
6 décembre 2022
Bulletin Joly Sociétés

Contrat de travail et convention d’indemnisation du dirigeant de SAS : attentes contractuelles déçues

Revue de presse
1 décembre 2022
Rejoignez-nous !
Rejoignez un cabinet à taille humaine, dynamique et ambitieux, et renforcez votre savoir-faire au profit d’une clientèle d’entreprises diversifiée, de dossiers variés et techniques, et de projets novateurs !